In révélez votre véritable nature

Prev 1 of 1 Next
Prev 1 of 1 Next

Paul Pyronnet, expert en PNL nous livre trois secrets pour faire face à ses phases de vie déprimantes.

Vous traversez sans doute parfois des moments lourds, où tout semble difficile, avec l’impression de ne pas y arriver, une sorte de traversée du désert après avoir pourtant fourni beaucoup d’efforts … on déprime tous parfois un peu !

1 – Ce qui est très important dans une telle situation, c’est d’être attentif à ce qui se passe à l’intérieur, au niveau du corps, de l’énergie, de notre degré d’ouverture … Puis, d’agir consciemment sur ces différents éléments.

Commencez au niveau du corps, en vous remettant en mouvement, en inspirant largement, en souriant pour que les premiers éléments neuro-physiologiques commencent à se transformer.

Vous avez peut être aussi quelques raisons de dire « Merci » afin de détecter les éléments positifs de votre journée (vous avez peut être mangé, ce qui n’est pas le cas de tout le monde)

Vous pouvez également observer la nature qui vous entoure, même si ce n’est qu’un petit aperçu à travers une fenêtre, et réaliser alors que vous respirez.

Ensuite, il est important de vous reconnecter à l’émotion qui sous tend votre plaisir en ressentant un peu ce qui est important pour vous à cet instant.

Par exemple si ce que vous avez envie de retrouver c’est un peu d’enthousiasme, rappelez vous ce que c’est pour vous, retrouvez des moments où vous l’avez vécu.
Pour retrouver de l’énergie, redressez le corps, inspirez, allez chercher cette énergie avec le souffle, les gestes.

L’idée est de reprendre la main en amenant de la conscience sur ce que vous êtes en train de vivre et surtout sur les attitudes qui soit vous entraînent dans cette descente, soit vous font remonter vers quelque chose de plus positif.

Parce qu’en vous tout existe : les moments difficiles de déprime comme les moments où vous êtes plein d’énergie. Il s’agit simplement de voir cela comme des courants émotionnels, qui se travaille et auxquels il est possible de se reconnecter.

2 – Le plus important est de mettre votre focus sur ce qui est positif dans votre vie.

Un exercice génial pour cela consiste à remplir un carnet sur 7 jours des « 350 choses que je ne voudrais pas changer dans ma vie » (moi par exemple, j’ai de l’eau chaude à la maison et je ne voudrais pas qu’on me la retire, j’ai la possibilité de manger, marcher etc.)

Cela va rééduquer votre système de perception à mettre le focus sur ce qui va bien et à perdre l’habitude d’aller dans ce coté blues. Votre système nerveux va ressentir les choses différemment, vous allez retrouver cette énergie dont vous avez le plus besoin

3 – Dans ces moments un peu déprimants, il peut aussi être très utile de changer d’habitudes car souvent ces moments arrivent alors que l’on fait toujours la même choses : on fait les mêmes courses, on voit les mêmes personnes, on regarde les mêmes émissions. Il est alors important de changer de terrain, d’énergie, d’activité, pour changer d’air !

Il est indispensable de prendre conscience que vous êtes le seul à avoir ce pouvoir, il fait parti de votre Nature même.

Vous souhaitez aller plus loin et découvrir d’autres techniques pour la gestion du stress, le développement personnel et améliorer votre vie. Retrouvez nos cours gratuits en ligne, nos Séminaires PNL et nos formations certifiantes à Lyon et Paris

Showing 2 comments
  • sybille
    Répondre

    et bien polo, merci pour cette vidéo inspirante qui tombe à pic.
    ma traversée du désert, elle dure depuis 2012, oh, j’ai choisi de quitter mon mari sans mesurer cette perte de sécurité économique que j’avais en tant que femme d’expatrié nestlé.
    1 – je suis consciente de mes difficultés et pourtant je suis une « presque » insubmersible positive et toujours souriante, je respire et je médite, tous les jours. je suis tous les jours en gratitude pour les chouettes éléments de ma vie, j’adore me plonger dans la nature…..j’ai une posture plutôt droite que tombante…..!
    2 – je mets le focus sur le positif dans ma vie, tous les jours, je tiens un journal ou j’y couche tout ce qui est important pour moi
    3 – j’ose sortir de ma zone de confiance de temps en temps, je suis consciente d’être la seule à pouvoir changer ma situation

    Et pourtant, je craque parfois et je m’en donne le droit.

    J’ai pris une formation très encadrée ou je suis prise par la main pour créer mon site/blog et je suis convaincue que c’est la route à suivre pour aller vers mon objectif/ma mission de vie.
    J’ai suivi des formations passionnantes, depuis 2009, de toi ( PNL base et autre ), david laroche, robin rice, biba pedron, laurent chenot, j’ai fait mon festen ( andré charbonnier ) pour commencer sérieusement à me libérer de mes peurs/freins…….

    Et pourtant, je suis bloquée, je procrastine des heures devant des films et vidéos ( inspirantes et constructives ).
    Je n’avance pas, je ne me sors pas de ma situation économique difficile

    Voilà, c’est un cri du cœur, je ne me sens pas trop malheureuse mais je suis lasse, lasse
    tu te souviens peut être de moi ( nikken )
    sybille en suisse ( merci )

  • Sylvie Carresse
    Répondre

    Merci Polo pour ces exercices simples de reconnexion au positif en soi. Je pense que le plus difficile quand ça ne va pas, c’est de lâcher, d’accepter ces moments pour ce qu’ils sont et d’être attentive à la petite flamme d’espoir qui cohabite toujours en soi, mais qui est si petite qu’il faut vraiment « vouloir » y aller….. car dans ces cas là on a tendance à s’y complaire… d’où l’importance de sentir, écouter, voir en soi le « mal » et vraiment prendre le temps d’entrevoir cette lueur, aussi petite soit elle.

Leave a Comment

0
Vous arrivez à la cafétéria et vous voyez des frites, vous en prenez tout en sachant que ce n’est pas très bon pour vous … et puis il y a de la mousse au chocolat, vous ne résistez pas à en prendre…’impact des croyances sur notre vie, et surtout il nous explique comment les changer